La start-up française Keecker clôture une levée de fond de 4.5M€ auprès du Hardware Club avec la participation de Seb Alliance et d’A Plus Finance.

Le concepteur du premier robot multimédia à commandes vocales conçu et imaginé pour simplifier la technologie de la maison a bouclé fin juin une levée de 4,5 M€ menée par Hardware Club, suivi du fonds industriel SEB Alliance et d'A Plus Finance. 

Le fondateur de la start-up parisienne, Pierre Lebeau, chef de produit chez Google pendant sept ans avant de se lancer dans l'entreprenariat, avait ouvert le capital à Kima Ventures, Jacques-Antoine Granjon et d'autres business angels en 2014.

Fruit de 5 ans de R&D, Keecker c’est également le nom du premier robot multimédia autonome pour la maison. Keecker compte Xavier Niel (Iliad) et Jacques-Antoine Granjon (Venteprivee.com) comme actionnaires et est lauréat du Réseau Entreprendre. 

Vendu à partir de 1 790 € au grand public, le robot pourrait intéresser aussi des clients entreprises. Des tests débuteront en ce sens fin 2018 afin de mesurer ces opportunités de marché. D'ici à la fin d'année prochaine, l'entreprise de 25 salariés, principalement ingénieurs, espère réaliser en cumulé 17 à 20 M€ de chiffre d'affaires. 

Les intervenants de l'opération 

Société cible ou acteurKEECKER

Acquéreur ou Investisseur : HARDWARE CLUB : Alexis Houssou, SEB ALLIANCE : François-Xavier Meyer, A PLUS FINANCE : Guillaume Girard

Acquéreur Avocat Corporate - Structuration Fiscale : JOFFE & ASSOCIES, :Thomas Saltiel, CLARIS AVOCATS  : Manfred Noé, BIRD & BIRD : David Malcoiffe, Lionel Berthelet

Société Avocat d'Affaires Corporate : SB AVOCATS : Sacha Bénichou, Julia Slama