Webinar : Africa Sustainable Hydropower - L'hydroélectricité durable en Afrique

02 juillet 2020

10:00 - 12:00

Bird & Bird, WeBridge et West Area vous invitent à suivre un webinar sur l'énergie hydroélectrique en Afrique.

L’Afrique a connu une période de croissance soutenue, avec une population estimée à 2 milliards d’ici 2050. Malgré un potentiel énorme en énergies renouvelables, le continent présente des déficits énergétiques importants. D’ici 2030, 655 millions d’africains seront sans électricité.

L’accès à l’électricité est une condition essentielle au développement économique, social et politique. L’Afrique bénéficie du plus haut potentiel hydroélectrique technique inexploité au monde. Actuellement, seule une infime partie de ce potentiel est exploitée : 11 % des capacités hydrauliques. En Afrique centrale, des études ont estimé le potentiel hydroélectrique à 150 000 mégawatts (MW), représentant 58 % du potentiel africain. En Afrique occidentale, le potentiel hydroélectrique avoisinerait 25 000 MW.

La consommation africaine en énergie s’articule principalement autour des énergies fossiles (pétrole et gaz) et de la biomasse dans son usage traditionnel. Face à ce constat, l’Union Africaine (UA), la Banque Africaine de Développement (BAD), la Commission Economique en Afrique des Nations Unies (UNECA) et le Nouveau Partenariat pour le Développement de l’Afrique (NEPAD) considèrent à travers le Programme pour le Développement des Infrastructures en Afrique (PIDA), l’hydroélectricité comme une priorité essentielle.

En Afrique francophone, les principaux aménagements hydroélectriques en phase de construction ou d’exploitation comprennent le projet Grand Inga de 40 000 MW en République Démocratique du Congo, le projet Tsengui–Lélédi et Boué de 1160 MW et 1560 MW en République Gabonaise, le projet Souapiti de 500 MW en République de Guinée, le projet Chollet de 600 MW entre la République du Cameroun et la République du Congo, le projet Nachtigal de 420 MW en République du Cameroun, le projet Soubré de 275 MW en République de Côte d’Ivoire.

Outre ces aménagements la question des réseaux de transport à développer pour acheminer l’électricité qu’ils produiraient est également centrale.

Chaque aménagement hydroélectrique est spécifique, dans sa conception, sa durée de construction, son financement et dans ses impacts environnementaux. Cette table ronde abordera en détail les stratégies de développement et de financement de projets hydroélectriques et des réseaux en Afrique.

Lien vers l'invitation >>

Lien vers la vidéo du webinar >>

 

S'inscrire

Programme

Deux thèmes de réflexion seront abordés lors de ce webinar :

Développement de projet hydroélectrique en Afrique

Boris Martor, Associé du cabinet Bird & Bird animera cette session et donnera la parole à :

• Hamed Diane Semega, Haut-Commissaire de l'Organisation pour la Mise en Valeur du Fleuve Sénégal (OMVS) - Participation en cours de confirmation

• Cristina Diez-Santos, Analyste senior de International Hydropower Association

• Marcellin Massila, Administrateur - Directeur Général de Gabon Power Company, précédemment Adjoint du Directeur Général de la Société d'Energie et d'Eau du Gabon (SEEG) 

• Alfonso Matéo-Villa, Responsable Marketing chez VOITH Hydro

Financement de projet hydroélectrique en Afrique

Olivia Eijking, fondatrice de Kreen animera cette session et donnera la parole à :

• Gabriel Curtis, Ministre des Investissements et des Partenariats Public - Privé de la République de Guinée

• Marie-Laure Mazaud, Directrice générale adjointe du fonds STOA Infra & Energy

• Koffi Klousseh, Directeur du Développement de Projets du fonds Africa50 Infrastructure Investment Plateform

Inscription

Inscription gratuite en cliquant ici.