Bird & Bird conseille SparingVision dans le cadre d'une levée de fonds de 44,5 millions d'euros

10-2020

Bird & Bird a conseillé SparingVision, société spécialiste de la thérapie génique en ophtalmologie, dans le cadre de sa levée de fonds de 44,5 millions d’euros auprès de 4BIO Capital, UPMC Enterprises, Jeito Capital et Ysios Capital. Bpifrance et la Foundation Fighting Blindness aux Etats-Unis, investisseurs historiques, ont également participé à cette levée de fonds.

SparingVision, spin-off de l’Institut de la Vision de Paris et co-fondée notamment par le Docteur José-Alain Sahel (Directeur du Département d’ophtalmologie à la Faculté de médecine de l’University of Pittsburg et Directeur de l’Institut de la Vision), est une société de biotechnologie axée sur la découverte et le développement de thérapies innovantes pour le traitement des maladies rétiniennes héréditaires entrainant la cécité.

Cette levée de fonds permettra à SparingVision d’accélérer le développement de son traitement pour la rétinite pigmentaire (dégénérescence rétinienne héréditaire la plus répandue qui atteint près de 2 millions de personnes à travers le monde) dont l’approche permet de traiter tous les patients quelle que soit leur mutation génétique. La Société souhaite également étendre son activité aux Etats-Unis.

Bird & Bird est intervenu aux côtés de SparingVision avec une équipe composée d’Emmanuelle Porte, associée, Karlyn Desclides, counsel, et Pierre Lagresle, avocat.

Bpifrance et la Foundation Fighting Blindness étaient conseillés par Chammas & Marcheteau (Denis Marcheteau, associé, et Arys Serdjanian, avocat).

UPMC Enterprises, 4BIO et Ysios Capital étaient conseillés par Dechert LLP (Anne-Charlotte Rivière, associée, Aude Steinberg et Johann Gandilhon, avocats).