Grâce à la combinaison de plusieurs technologies telles que la blockchain et la signature électronique, certains informaticiens ont réussi à créer de véritables monnaies virtuelles. Cette envolée, dont la figure de proue est le Bitcoin, a permis à des investisseurs de réaliser des plus-values record. Malgré l’absence de dispositions spécifiques, ces transactions échappent-elles à l’impôt ?

Sophie Dorin et Alexandre Polak analyse la fiscalité des cryptomonnaies dans Option Finance n°1458 du 16/04/2018, p. 53-55.

Vous pouvez retrouver cet article sur le site (accès abonnés) >>

Auteurs

Sophie Dorin

Counsel
France

Me joindre +33 (0)1 42 68 6000

Alexandre Polak

Associate
France

Me joindre +33 (0)1 42 68 6000