Rachat de SFR par Numericable - Bird & Bird et Franklin assistent Numericable Group et Altice sur le volet concurrence.

28 octobre 2014

Epilogue heureux d’une opération de concentration qui marquera l’histoire du secteur des télécoms français - Bird & Bird et Franklin interviennent comme conseils de Numericable.

L’Autorité de la concurrence a autorisé, au terme d’un examen approfondi (phase II), l’acquisition de SFR par Numericable Group (filiale d’Altice) le 27 octobre 2014.

On rappellera que la transaction a été conclue moyennant un paiement en numéraire de 13,5 milliards d’euros, un complément de prix éventuel de 750 millions d’euros et une participation de Vivendi au capital de la nouvelle entité à hauteur de 20%, valorisant l’ensemble à 17 milliards d’euros.

Le projet industriel de cette opération repose sur la complémentarité des réseaux fixe et mobile de Numericable Group et de SFR. Il s’inscrit dans le contexte de l’arrivée à maturité du marché de la téléphonie mobile et du développement de la convergence entre les différents types de services de télécommunication proposés aux consommateurs. L’ambition principale de ce rapprochement est de créer un opérateur performant du très haut débit et de la convergence fixe-mobile.

L’opération donnera ainsi au nouvel ensemble une place de premier plan dans le secteur des télécoms.

L’autorisation est assortie d’un certain nombre d’engagements.

Sur le volet concurrence, Numericable Group et Altice étaient assistés par Franklin avec Jérôme Michel, associé et par Bird & Bird avec Julie Catala Marty, associée, Christophe Nusbaumer, David Guitton et Sarah Kosminsky, collaborateurs.