Bird & Bird sur l’ouverture du capital de l’aéroport de Toulouse-Blagnac

09 décembre 2014

Michel Sapin, ministre des finances et des comptes publics et Emmanuel Macron, ministre de l’économie, de l’industrie et du numérique, viennent d’annoncer que l’Etat entend retenir le consortium SYMBIOSE, constitué de Shandong Hi-Speed Group et de Friedmann Pacific Asset Management, comme acquéreur pour l’ouverture du capital de l’aéroport de Toulouse-Blagnac. Sous réserve de la bonne fin du processus, l’Etat céderait au consortium sa participation au capital de la société Aéroport de Toulouse Blagnac (ATB) à hauteur de 49.99%. Conformément au cahier des charges de l’opération, l’Etat disposerait d’une option de vente de trois ans sur les 10,1 % restants. Les collectivités locales et la CCI de Toulouse possèdent les autres 40 %.

Bird & Bird Paris conseille le consortium Symbiose et ses partenaires stratégiques, dont SNC Lavalin, sur tous les aspects de l’opération. L’équipe pluridisciplinaire constituée pour l’occasion est coordonnée par Driss Bererhi (associé Financement/Grands Projets), Sophie Pignon (associée Droit Public/Grands Projets) et Gildas Louvel (associé Corporate) et comprend :