Bird & Bird, conseil du gouvernement Malien sur l’attribution d’une troisième licence mobile

05 octobre 2012


Le cabinet Bird & Bird a conseillé le gouvernement Malien lors du lancement  de l’appel d’offres pour l’attribution de la troisième licence mobile du pays. La licence d’exploitation a été attribuée à la société malienne Alpha Telecom Mali pour un montant de 84 millions d’euros.

Le Mali comptait jusqu’alors deux opérateurs : Sotelma, opérateur historique détenu par Maroc Telecom depuis 2009 et Orange Mali, filiale de France Telecom depuis 2002.

La troisième licence d’exploitation a été attribuée au consortium constitué de Planor, d’un homme d’affaire malien Cesse Kome et de Monaco Télécom. Monaco Télécom, partenaire technique, n’est pas associé au capital de la société Alpha Telecom Mali détenu majoritairement par le groupe Planor.

Le consortium a remporté l’appel d’offres grâce à une proposition de 84 millions d’euros, devant les opérateurs indien Bharti Airtel et vietnamien Viettel qui avaient respectivement proposé 30 et 16,5 millions d’euros.

Alpha Telecom Mali devra verser à l’Etat un premier montant de 50 millions d’euros le 15 octobre prochain, le solde devant être acquitté dans un délai maximum de 3 mois.

Le gouvernement Malien était conseillé par Bird & Bird (Katia Duhamel) et la Banque d’investissement Linkstone Capital.