Bird & Bird renforce son équipe IT à Bruxelles

06 avril 2006

Le cabinet d’avocats international Bird & Bird s’adjoint la collaboration d’une nouvelle équipe afin de renforcer sa pratique en droit des nouvelles technologies à Bruxelles. Benoit Van Asbroeck (Loyens) rejoint le cabinet à la date du 3 avril, en qualité d’associé. Il est accompagné de deux collaborateurs seniors, Edwige Cottenie et Laurent Masson. L’équipe, qui intègre l’ «international IT Group» du cabinet, est appelée à jouer un rôle important dans le développement des activités du bureau de Bruxelles.

Benoit fera bénéficier notre bureau de Bruxelles de sa vaste expérience, acquise notamment au sein de Loyens dont il dirigeait jusqu’ici le département ‘Droits de propriété intellectuelle, droit des technologies de l’information et de la communication et droit des médias’. Son domaine d’expertise couvre notamment la négociation de contrats et le contentieux relatif aux transactions IT tels que les opérations d’externalisations internationales (outsourcing). Benoit possède également une solide expérience en droit de la propriété intellectuelle, en particulier dans les domaines du droit d’auteur, du droit des marques et des licences. Plusieurs de ses clients évoluent dans le secteur des médias, dont il s’est également fait une spécialité.

Paul Hermant, managing partner de Bird & Bird Bruxelles, commente ainsi l’arrivée de Benoit:

“L’expérience de Benoit, sa réputation d’excellent avocat et son esprit d’entreprise seront d’un grand apport pour notre bureau de Bruxelles, déjà très réputé en droit des technologies de l’information et droit des médias. Son expertise est très complémentaire avec la pratique en droit des technologies de l’information et droit aérien de notre associée Catherine Erkelens, tandis que son expérience en matière de projets transnationaux sera particulièrement appréciée au sein de notre équipe internationale des Technologies de l’Information ”.

Benoit ajoute:

“Mon équipe et moi même nous réjouissons de rejoindre Bird & Bird, un cabinet dont la réputation n’est plus à faire dans le domaine du droit des technologies de l’information et des médias”.